• Annie Lobé, journaliste scientifique, nous a gentiment proposé cette information, à diffuser au maximum. Nous ne pouvions donc manquer de la répercuter aussi dans notre blog.




    https://takebackyourpower.net/smart-meter-fires-2016-video

    Pour voir la version sous-titrée en français, lancez la vidéo, puis cliquez rapidement sur la roue crantée en bas à droite de l’écran de la vidéo :
    Paramètres > Sous-titres > Français

    En Amérique du Nord (USA/Canada), plusieurs centaines de milliers de compteurs ont été retirés après des explosions et des incendies.

    Le Linky présente au moins deux points communs avec les "smart meters" présentés dans le film.

    Deux fabricants sont les mêmes (Itron et Landis + Gyr, sociétés japonaises - Landis + Gyr, basée en Suisse, est filiale de Toshiba), et la fonctionnalité de déconnexion à distance, identifiée comme le facteur majeur d'incendie de ces compteurs 'intelligents' dans le film, est également présente sur l'intégralité des Linky français.

    Je vous invite également à prendre connaissance de l’interview de M. Cyril Charles, spécialiste de la prévention des incendies, qui met en lumière un autre scandale de sécurité publique : les incendies d’origine électrique sont évitables !

    Or il y en a 80.000 par an, qui provoquent 200 morts et 4000 blessés !

    Dans cette interview, M. Charles donne son avis sur les compteurs Linky et cela fait donc une double raison de la lire.


    http://www.santepublique-editions.fr/objects/interview-cyril-charles-on-pourrait-prevenir-la-quasi-totalite-des-incendies-d-origine-electrique.pdf

    EDF tient un rôle important à la fois dans le déploiement du Linky (en tant que maison mère à 100 % d’ERDF chargée du déploiement) et dans ce nouveau scandale de sécurité publique révélé aujourd'hui sur les incendies d'origine électrique.

    C'est pourquoi je viens de saisir le Comité Central d'entreprise d'EDF (voir le mail ci-joint, que je viens d'envoyer).

    Je vous invite, vous aussi, à lancer une vague de mails au Comité central d'entreprise d'EDF pour l’inciter à prendre position contre le Linky et à faire cesser les blocages qui empêchent l'homologation d'une technologie protectrice contre les incendies, en transférant le présent mail à son adresse : cce-edf-sa@edf.fr

    Par ailleurs, la mobilisation à destination du gouvernement s'élargit et se prolonge, avec l'envoi de la lettre recommandée à Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, qui supervise tous les préfets, afin qu’ils cessent d’intimider les communes dont le conseil municipal a délibéré pour refuser le Linky :

    http://www.santepublique-editions.fr/objects/lettre-a-envoyer-a-hollande-royal-valls-cosse-cazeneuve-abrogation-linky-2-pages-par-feuille.pdf

    Et toujours la lettre recommandée aux trois responsables d’ERDF, si vous ne l’avez pas encore fait :

    http://www.santepublique-editions.fr/objects/lettre-a-erdf-arret-deploiement-linky-2-pages-par-feuille.pdf

    Des milliers de personnes ont déjà écrit aux agences régionales d’ERDF pour refuser le Linky à titre individuel. Mais ERDF passe outre et installe quand même le Linky ! Il faut dès à présent orienter tous nos efforts sur les décideurs nationaux pour qu’ils renoncent au Linky sur l’ensemble du territoire français.


    Merci pour vos actions !

    Bien sincèrement à vous,
    Annie Lobé
    Journaliste scientifique indépendante

    votre commentaire
  • Bonjour ! ! Sur la Loire-Atlantique, et en particulier aux alentours de Nantes, nous avons monté entre autres un collectif. Comme d'autres collectifs ou associations il va tenter d'apporter des informations à la fois sur ces compteurs que les publicités disent "intelligents" (ils sont surtout des sources de revenus pour de grosses sociétés, et d'ennuis physiques, de santé et de budgets toujours plus lourds pour les particuliers), et sur les actions que nous, citoyens, tentons d'intenter. Ceci afin que cette aberration très chère (cinq milliards) et très polluante en ondes électromagnétiques diverses cesse d'être déployée sur la France, et en particulier dans notre département.



    Déjà avant-hier jeudi 28 avril, une pétition rassemblant plus de cinq cents signatures a été présentée à la Présidente et au Conseil de Nantes Métropole, dont c'était la réunion officielle semi-mensuelle.

    D'autre part, de nombreux citoyens ont écrit individuellement au même Comité et à sa Présidente, afin de détailler les inconvénients (nombreux et importants) de ces nouveaux compteurs, qui ont déjà commencé à être déployés en particulier sur la partie nord de la "Métropole".  

    Ces citoyens ont aussi exprimé leur refus, en écrivant également (il s'agit toujours de lettres avec accusé de réception) à la direction région ERDF-LINKY de La Roche sur Yon.

    Enfin, un autre recours est aussi d'écrire toujours en recommandé avec accusé de réception à Monsieur le Président de la République, qui est tout de même l'arbitre le plus haut placé. Pour ces lettres-là, si la précaution a bien été prise de ne mettre sur l'adresse que Monsieur le Président de la République, et non le nom du titulaire actuel de ce poste, l'envoi est GRATUIT. Ne pas hésiter à insister, car certains postiers ne le savent pas.

    Sur ce blog il sera possible à chacun de répondre aux articles déposés, de préférence de façon non anonyme afin d'éviter les méprises. Les réponses seront modérées a posteriori, afin d'éviter insultes gratuites, réponses hors sujet et spams divers.

    Ce blog a donc pour adresse http://44contrelinky.blogspot.com

    Pour contacter le Collectif, écrire à l'adresse 44contrelinky@gmail.com

    Il est tenu par des personnes de Nantes et ses environs immédiats.

    Nous proposons également de contacter l'association Stoplinky44, à l'adresse courriel stoplinky44@gmail.com

    C'est l'association qui chapeaute les actions de tout le département .

    Enfin un site national de résistance est sis à : http://refus.linky.gazpar.free.fr

    Merci de nous avoir lus. Nous détaillerons tous ces points.

    Le collectif 44 Contre Linky



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique