• Notre réunion débat du 11 juin, au CSC du Tillay à Saint Herblain

    Bonjour !
     
    C'était donc ce matin, et ce fut une bonne réunion.
     
    35 personnes sont venues discuter avec nous de Linky et comment s'y opposer.

    Des personnes souvent informées de la tenue de cette réunion par des personnes du collectif ou proches.

    Une personne est venue suite aux tracts (à Chlorophylle). Aucune suite à l'invitation dans la presse, et pour cause ! notre communiqué n'est pas passé !
     
    Deux personnes du Maine et Loire qui cherchent des contacts du côté de Champtoceaux... les autres de St Herblain ou tout près.

    Beaucoup de témoignages et d'interrogations ont été échangés entre les participant-es. Des militant-es pour un tiers seulement. Les autres venaient se renseigner.

    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



    Ce changement de compteurs nous est imposé sans débat, sans information et parfois sous la menace (de prix de l'installation quand elle serait devenue obligatoire (???) ; ou de recours à la justice (rien dans la loi pour appuyer une plainte d'ENEDIS (ex ERDF). C'est inacceptable pour tou-tes les participant-es.
    Les lettres recommandées que beaucoup ont envoyées aux maires n'ont pas eu d'effet sur les mairies.
    Nantes métropole a invité les contestataires à de petites réunions d'information...où nous ne sommes ni invité-es ni entendu-es mais qui donnent un écho à notre mobilisation.
    Beaucoup sont surpris que les associations de défense des consommateurs et les Verts ne soient pas opposés à Linky.
    La question de porter plainte contre Enedis quand des compteurs sont installés chez des gens à leur insu, en arrachant leurs affichages anti Linky ou en profitant de leur manque d'information, a été posée.
     
    Nous allons explorer cette possibilité d'un point de vue juridique. Vide juridique probable pour le moment, mais cela s'apparente à de la vente forcée.
    Des procès ont été intentés à des communes qui ont refusé Linky. Nous nous renseignons pour savoir où en sont les dossiers.
    Linky ce sont les compteurs, les fils dans nos habitations, les relais, les concentrateurs entre lesquels circulera un Courant Porteur en Ligne (CPL) potentiellement nocif. On se souvient qu'il a fallu des décennies et de nombreuses victimes  pour que soit reconnue la toxicité de l'amiante.

    Il a été rappelé que la directive européenne suivie par notre loi de transition écologique (qui justifie l'installation des compteurs "intelligents" en France) stipule que les installations électriques qui reçoivent du CPL doivent être blindées...

    L'île de Nantes, avant-garde nantaise, a expérimenté ce système depuis la rentrée.
     
    Nous allons enquêter pour savoir si des accidents, incidents, maladies ou malaises s'y sont déclarés depuis.
    Un monsieur a témoigné que, chez lui, des lampes s'allument toutes seules !
    Le Collectif va également demander à ENEDIS de nous donner les plans des différentes installations nouvelles, en particulier des fameux concentrateurs placés au niveau des personnes dans les transformateurs. Sans illusions, mais nous demanderons une réponse écrite...

    Les participant-es, désireu-ses de faire quelque chose vont adresser ou porter à la mairie de St Herblain une lettre personnelle demandant des comptes à Bertrand Affilé, le maire. Lui rappelant qu'en cas d'accident matériel ou de personne il est juridiquement responsable en tant que propriétaire des compteurs et du réseau, même si ENEDIS a été pris comme gestionnaire.
    Et surtout rendez-vous est pris, avec pancartes et tracts d'information pour les conseillers municipaux à 17h30, VENDREDI 24 JUIN, devant la mairie de St Herblain. Qui peut rester restera au conseil municipal, où nous demanderons qu'on nous permette d'exprimer notre demande d'un positionnement anti-Linky de la mairie de St Herblain. 

    Nous donnons rendez-vous également à celles et ceux pour qui l'horaire sera plus favorable, de venir à notre réunion d'information 
     
     à Orvault 44700
    le 23 juin 2016  :
     
     au centre socio-culturel de Plaisance
    11, rue de l'Ille
    accès par le tram N°3, arrêt Plaisance.


    Pour le Collectif, Catherine et Jean-Claude

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :